Retour à Le blog du Lungta

En quête de bien-être I : De chenille à Papillon

Dans les moments où la houle de déchaine, nous aimerions tous fermer les yeux, les rouvrir et renaître dans un monde merveilleux…

Bien souvent, lorsque le corps médical et/ou la psychothérapie ne peuvent soulager nos  symptômes émotionnels et/ou physiques aussi rapidement que nous le désirons, nous allons alors nous diriger vers les thérapies holistiques espérant qu’elles détiennent cette fameuse baguette magique qui va nous faire « aller bien » et si possible sans effort et tout de suite.

Une  nouvelle mode de consumérisme spirituel  voit le jour. Le monde va mal, vibre d’innombrables peurs et il est honorable de chercher à aller mieux. Dans notre logique consumériste, nous payons, donc nous voulons du résultat, des solutions, des potions magiques de mieux être en échange… un coup de baguette magique et hop !  … Malheureusement,  la joie de vivre et de la bonne santé ne sont pas des denrées consommables que nous pouvons acheter en donnant tout pouvoir à autrui. Le mieux-être est le résultat d’un long chemin intime et intérieur, à la rencontre de Nous m’Aime.

La première règle de déontologie du praticien Reiki est de sortir de l’égo et de  «  Ne jamais prendre le pouvoir d’affirmer que nous pouvons vous guérir ». Nous ne sommes pas des gourous fonctionnant dans la dépendance et l’honnêté dans l’accompagnement est la première règle de confiance. Lors d’une séance d’harmonisation c’est votre inconscient qui autorisera le  praticien à mettre en lumière et à libérer uniquement ce qui vous sera possible de regarder en face.   Il est légitime et respectable d’accompagner chaque personne au rythme qu’il lui convient …

Tout  comme les pelures d’un oignon, bien souvent, un problème peut en cacher un autre. C’est un effeuillage (et ce, peu importe la pratique choisie… nous avons toujours des choses à régler) qui demande patience et amour de Soi.

Le praticien Reiki va vous ouvrir un espace de possibilités vous permettant d’aller à la rencontre de votre Etre intérieur. Mais il tient à chacun de pousser la porte ou de la refermer pour repartir dans le conceptuel mentalisé du quotidien.

J’aimerai vous raconter l’histoire du papillon …

« Un homme qui se promenait, vit un petit trou dans un cocon.
Il s’arrêta de longues heures, à observer le papillon qui s’efforçait de sortir par ce petit trou. Après un long moment, le papillon semblait avoir abandonné, et on aurait dit qu’il avait fait tout ce qu’il pouvait pour sortir de ce trou, sans succès.
Alors, l’homme décida d’aider le papillon : il prit un canif et ouvrit le cocon.
Le papillon sortit aussitôt, mais son corps était maigre et engourdi, ses ailes étaient peu développées et bougeaient à peine. L’homme continua à l’observer, pensant que d’un moment à l’autre, les ailes du papillon s’ouvriraient et seraient capables de supporter le corps du papillon, pour qu’il puisse prendre son envol.
Il n’en fut rien !
Et le pauvre papillon passa le reste de son existence à se traîner par terre, avec son maigre corps et ses ailes rabougries.
Jamais il ne put voler. »

Nous sommes tous ce papillon enfermé dans ce cocon que nos pensées limitantes … C’est en faisant grandir notre force vitale intérieure que nous pouvons dépasser la limite de notre zone de confort et retrouver la confiance afin de  porter un regard nouveau le  monde. C’est un chemin de prises de conscience qui nous permettra d’aller au-delà de  l’égo (qui lui « veut » ou « ne veut pas »). Cela demande lâcher prise et courage de  se jeter dans de l’inconnu de ce qui pourrait être.

Une séance énergétique auprès d’un praticien va vous permettre d’amplifier ce fluide intérieur qui va circuler quelques jours dans votre corps. Elle va permettre d’ouvrir cet espace de « possibilités ».

Notre individualité implique des dimensions corps/âme/esprit qui font de nous des êtres complexes.  Chaque dimension étant intriquée les uns avec les autres. La démarche qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera pas forcément pour l’autre. Il n’est donc pas question de tourner le dos à la médecine ou à votre psychologue puisque l’énergétique est complémentaire et non une solution miracle de remplacement.

En tant que praticienne énergétique, j’ai conscience de représenter un espoir auprès de mes clients. Cependant, il arrive parfois que d’autres dimensions bloquent le processus de mieux être tant attendu à la suite d’une séance d’harmonisation.

Je peux vous aider,  vous montrer et vous accompagner sur le chemin, mais ne peut en aucun cas le prendre à votre place… Ce choix revient à chacun selon sa propre et respectable histoire…  Je n’ai pas le pouvoir de votre propre changement intérieur.

Nous possédons tous cette force à l’intérieur en nous, mais nous ne sommes pas égaux face à la somme de processus limitants qui nous empêche d’y accéder. La première marche du mieux-être est très certainement d’entrer dans cet espace de non-jugement envers nous-même. Et de ce fait, apprendre à nous aimer, nous respecter tel que nous sommes avec nos qualités et nos défauts.

Suite … En quête de bien-être II : les dimensions corps-âme-esprit

 

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour à Le blog du Lungta